Remarquez-vous les marques des tracteurs qui montent sur Paris ce jour 3 septembre 2015 .
Il y a les américains avec Massey Ferguson, John Deere, International Harvester, New Holland, Valtra, Mac Cormick, les allemands avec Fendt, Magirus Deutz, Claas, les japonais avec Kuboka et même des italiens avec Same.
Voit-on des machines française ? Que nenni !

 

Je me souviens d’une époque où des employés d’une papeterie de Normandie étaient venus manifester dans les rues de Paris, en jetant des papiers et prospectus partout.
A un moment dans les encombrements du côté de la Porte de Saint Ouen, je repère une voiture couverte d’affiches sur lesquelles étaient inscrits quantité de slogans vantant la fabrication française, défendant l’emploi en France, pour la défense du papier français...
Et soudain, qu’est-ce que je constate ?
La voiture est une rutilante BMW !
Je parviens à me glisser non sans difficulté à côté d’elle et constate que tous les sièges sont occupés par de gros malabars aux mines revendicatrices, donc il n’était très engageant d’entretenir une conversation.
Néanmoins, j’interpelle le chauffeur qui baisse sa vitre.
Je les complimente sur leurs actions, puis à haute et intelligible voix, je lis textuellement l’affiche collée à même sa porte. "Pour la défense du papier français, défendons le travail des Français... etc. etc. " suffisamment fort pour que les tous gros bras m’entendent.
Surpris, tous m’écoutent, et je termine par : "Défendre le travail français, c’est très bien, mais avec une voiture allemande, ça la fout mal !"
Et le chauffeur, tout penaud, me fait : " Oui, mais c’est une voiture d’occasion !"
Je l’ai laissé avec ses raisons…

 

Qu'en déduisez-vous ?

 

© 2023 par Simone Morrin. Créé avec Wix.com